Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Chroniques Pantoufles

Les Chroniques Pantoufles

Le blog d’Isi : les idées dictées du cerveau d’une brunette aux pensées blondes.

Publié le par Isa Gareau
Arts et Spectacles © Isi Photographie
Attente sous les flocons de neige en ce 27 novembre 2010 à la Patinoire du littoral de Neuchâtel. Dans la file d’attente, j’observe certains parapluies, des chapeaux, des bonnets, des têtes munies seulement de cheveux couverts de pellicules blanches fondantes et d’autres de foulards. Pour ma part je faisais parties de ceux ayant des cheveux couverts de pellicules blanches fondantes. Dans deux heures, le spectacle de Christophe Maé débutera. En attendant, profitons de cette chute de flocons qui ne s’est pas, par hasard, transformée en pluie.
Dès l’ouverture des portes, les personnes étaient impatientes de pouvoir rentrer et d’être au sec. Cette neige a rendu les gens nerveux, j’en rigolais toute seule dans ma tête puisque toutes ces milliers de personnes avaient les nerfs à vif juste pour un peu de neige et c’était contagieux leur truc.
Une fois à l’intérieur, l’ambiance était beaucoup, beaucoup plus détendue ! Par pur bonheur avec une vingtaine de minutes de retard le spectacle commence enfin ! Certaines personnes arrivaient même après vingt heures. Mes oreilles sont aux anges et j’arrive même à oublier l’attente sous la neige et à avoir les cheveux trempés ainsi que le manteau. Une soirée musicalement bien remplie. Christophe Maé a chanté ses chansons de son nouvel album ainsi que quelques-unes de son précédent album.
Arts et Spectacles © Isi Photographie
J’avais une place debout et j’ai eu de la difficulté de voir sur la scène. Quelques grandes têtes me bloquent la vue, mais sans importance puisque j’ai des oreilles pour entendre… Christophe Maé utilise toute la scène et ses pas de danse fait tout son charme. Sa voix unique que l’on reconnaît dès qu’il se met à chanter. Les chansons sont rythmées autant les unes que les autres sous des airs africains dont Christophe Maé nous fait transporter. Il laisse aussi place à ses choristes, son guitariste, sa clavieriste, son basiste, son batteur. Une vraie « famille » sur scène en vedette avec Christophe Maé. Un artiste a multiple talents est aussi à l’aise à l’harmonica, la guitare ainsi qu’à la batterie.
Arts et Spectacles © Isi Photographie
J’ai passé une superbe soirée, malgré les milliards de flocons tombés du ciel en cette soirée du 27 novembre 2010 ! Après le spectacle, les milliards de flocons étaient tous sur les toits, les arbres et au sol de Neuchâtel ainsi que dans toute la Suisse.
La tournée de son album « On trace la route » continue sur les routes partout en France ainsi que dans les pays francophones européens. Un spectacle à voir !
J’espère que Christophe Maé reviendra à Neuchâtel malgré le public timide Neuchâtelois. Le prochain concert que je vais aller voir est Yannick Noah qui sera de passage le 27 mars 2011.
P.S. Désolée pour la qualité des photos, elles ont été prises avec un téléphone portable. Merci de votre compréhension!

P.P.S. Le texte a été écrit le 27 novembre 2010 et publié le 28 novembre 2010.
Commenter cet article