Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Chroniques Pantoufles

Les Chroniques Pantoufles

Le blog d’Isi : les idées dictées du cerveau d’une brunette aux pensées blondes.

Publié le
Publié dans : #Découverte, #Araignée, #Pâques, #Avancer l'heure, #Printemps, #été, #Lapins, #Alice
La fée a régné

DéCOUVERTE. J'ai fait une macabre découverte. J'ai trouvé une araignée s'étant coincée les pattes dans un trombone. Non pas le trombone l'instrument de musique mais la fourniture de bureau. Cette araignée, sans nez, s'est fait piéger lors de son exploration dans le désert des galets verts mis dans un vase. Elle n'a malheureusement pas réussit à s'échapper et est morte sur place.

Cette araignée pourrait devenir un amuse-bouche pour les amateurs de gastromie étrange et qu'ils en feront délicieux canapé d'araignée. Juste cette idée me dégoute, mais je suis convaincue que dans certains pays ce canapé d'araignée soupoudré de poussière est une délicatesse digne de la haute société. Une vraie dose de protéines dans les temps les plus rudes. Il paraît que c'est la crise. Un plat idéal pour Pâques... ça fera changement du lapin ou encore du mouton... De toute façon l'araignée ne sera pas de taille avec le cheval. L'araignée piégée par le trombone n'aura pas à fêter Pâques cette fin de semaine ni à penser à avancer l'heure. Le lapin de chez Alice sera, de toute façon, en retard.

Je ne savais pas que les trombones pouvaient être de vrais pièges à araignées. En fait ça craint! Non mais "ALLO"!!!!! (excusez moi, c'est l'expression du moment) J'ai eu ma leçon... je ne dois plus laisser traîner les trombones n'importe où dans mon studio... Cette malheureuse araignée ne pourra plus construire, à son aise, des pièges à insectes, dont pour manger les fatiguantes mouches et les moustiques excités. Ce n'est pas en pleine poussière que cette prédatrice solitaire les auraient chopés. C'est une grande perte pour toute la comunauté des arthtopodes.

Si le rouleau ne fait pas le printemps, l'araignée ne fait pas l'été.

La fée a régné

Commenter cet article