Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Chroniques Pantoufles

Les Chroniques Pantoufles

Le blog d’Isi : les idées dictées du cerveau d’une brunette aux pensées blondes.

marc levy

Publié le par Isa Gareau
Publié dans : #Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites, #Marc Levy, #POCKET, #Bouquins, #Critique

Comme promis dans une note en début de semaine, voir ce lien : http://leschroniquespantoufles.overblog.com/deux-en-une . Voilà ma critique "Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites".

Titre : Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites
Editions : Robert Lafond
Editions de poche : POCKET
Site Internet : http://www.marclevy.info
Résumé : "Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un appel téléphonique du secrétaire particulier de son père : comme elle l'avait pressenti, Anthony Walsh, homme d'affaire brillant, mais prère distant, ne pourra pas assister à la cérémonie. Mias, pour une fois, Julia doit reconnaître qu'il a une excuse irréprochable : il est mort.
Le lendemain de l'enterrement, Julia découvre que son père lui réserve une autre surprise. Le voyage le plus extraordinaire de sa vie... et peut-être l'occasion de se dire, enfin, toutes les choses qu'ils ne se sont pas dites."  

Ma critique : Avec un titre comme "Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites" pique automatiquement la curiosité lorsque l'on flâne dans une librairie à la recherche d'un nouveau bouquin à lire. Lorsque j'ai lu le résumé au dos du livre évoquand le sujet les relations entre père et fille a d'autant plus attiré mon attention. Je dois avouer que je n'ai pas une très bonne relation avec mon père depuis que je suis de ce monde donc une raison de plus de lire ce bouquin... Même si "Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites" est un roman donc une histoire fictive, il y a toujours une leçon à en tirer. Sinon pourquoi Marc Levy aurait un roman sur ce sujet si ce n'est pour aider des pères et des filles à àméliorer leur relation.

Cette réflexion faite, j'ai commencé à lire le livre. Dès les trois premiers chapitres, j'ai cru à une blague lorsque le père de Julia, Anthony, "réssucite" comme par magie pour vivre, avec elle, une toute dernière semaine. Ooops, c'est tout ce que je dévoilerai et pour d'ample renseignements, vueillez lire le livre et vous saurez le pourquoi du comment... Ils entreprennent un voyage, aux sens propres et aux sens figurés puis apprennent à se connaître. Julia est confrontée aux idées toutes faites de son pères qu'elle a de lui depuis son adolescence. Plus j'avançais dans ce bouquin, plus je m'y suis prises au jeu. Je me suis même imaginée la fin... Je ne me suis pas trompée sur deux trucs mais sur la manière dont ce sont déroulés les événements.

Ce bouquin est une d'air frais donnant une lueur d'espoir à toutes celles et tous ceux vivant une relation père-fille difficile. "Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites" prouve qu'il ne faut pas rester sur ses idées et qu'il faut se parler. C'est plus facile à écrire qu'à faire et j'en connais quelque chose...

Sur ce, je vous conseille fortement ce livre, même si vous avez une belle complicité avec votre père.

"Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites"

Voir les commentaires

Publié le par Isa Gareau
Publié dans : #Piscine, #Marc Levy, #Toutes ces choses que l'on ne s'est pas dites, #Barboter, #Nager

Coucou les Pantoufles!

Deux en une me diriez-vous! Oui! J'ai réussit deux trucs en UNE journée (quoi? une journée est bien un nom commun féminin non?) dont je ne réussit pas généralement à combiner. Puis d'un autre côté, c'est un hasard de la vie... Quoi que...?

Tout d'abord, j'ai fini de lire "Toutes ces choses que l'on ne s'est pas dites" de Marc Levy. Oui promis, je vous fais une note sur ce bouquin. Je la mettrai en ligne d'ici la fin de semaine.

Ensuite, je me suis rendue à la piscine de Neuchâtel après mon boulot! C'était juste magnifique d'aller "barboter" dans l'eau. Deux jeunes demoiselles discutait au repos dans l'eau et l'une d'elle dit : "Moi, je respecte les gens en surpoids, certes j'ai quelques poignées d'amour..." et je n'ai pas entendu la suite de la conversation puisque je ne faisais que passer à côté. Oui, je suis en surpoid et je viens nager juste pour mon plaisir. Alors? C'est comme si l'on s'étonne que les personnes en surpoid ne font pas de sport et que les gens s'étonne d'en voir lorsqu'elles en font. Cela m'a fait sourire et j'ai continué mes longueurs tout en douceur. Je n'avais pas mis les pieds dans une piscine depuis plus de six mois et moi qui aime l'eau... J'ai eu l'impression d'évacuer toutes mes imperfections physique et surtout psychologique! "Aaaahh!" Ce que ça m'a fait du bien! Cela m'a fait tellement de bien à l'esprit qu'à mon physique. Je m'y suis sentie mieux! J'ai envie de m'y remettre une fois par semaine. Me remettre à barbotter juste pour le mon bien psychologique. Puis le physique suivra... Je ne fais aucun objectif physique parce que je me connais, je ne le tiendrai pas. J'ai juste envie de me faire plaisir psychologiquement. Je suis tellement bien dans l'eau, à ne rien penser si ce n'est qu'à me vider la tête. Beaucoup de regards ce sont posés sur moi aujourd'hui en entrant dans cette piscine. Des regards disant ce que je viens faire là? Je viens me faire plaisir en barbottant les copains! Un problème avec ça? Si oui, alors je vous réponds : "Allez donc nager ailleurs les poissons!"

Les poissons barbottent, les poissons gigottent... c'est quoi donc la suite de cette contine, je ne m'en souviens plus....

Voir les commentaires